Lavage des soutiens-gorge – Connaissez-vous déjà toutes les astuces ?

Cela vous semble familier ? Vous sortez votre soutien-gorge de la machine à laver et vous remarquez que le bonnet si parfait a perdu sa forme. Ou pire encore : la bretelle du soutien-gorge a perdu de son élasticité ? Bien que nous, les femmes, dépensions jusqu’à 70 euros par an pour de la belle lingerie, nous négligeons souvent d’en prendre soin. Pour que vous puissiez profiter de vos sous-vêtements le plus longtemps possible, nous avons rassemblé les plus importants Go’s et No-Go’s pour le lavage de votre soutien-gorge :

À quelle fréquence faut-il laver son soutien-gorge ?

C’est déjà la plus grosse erreur. Beaucoup de femmes portent leur soutien-gorge pendant plus d’une semaine – sans penser à la quantité de sueur qu’il absorbe. Après tout, le soutien-gorge se trouve dans une zone sensible, directement sous les aisselles. L’acide contenu dans la sueur aide les bactéries à se multiplier. Un lavage régulier est donc indispensable ! Vous devez laver vos soutiens-gorge tous les deux à quatre jours, surtout lorsque la température est élevée. Le soutien-gorge de sport doit bien sûr être lavé après chaque séance d’entraînement.

Les NON-OUVRES les plus importantes lorsque vous lavez votre soutien-gorge

De nombreux soutiens-gorges sont faits de matériaux fins comme la dentelle, le satin ou la soie et nécessitent donc un programme de lavage délicat. Une vitesse de rotation trop élevée peut non seulement déformer le support ou la tasse : un lavage trop fréquent ou trop lourd réduit automatiquement l’élasticité. Les soutiens-gorges ont pour tâche d’assurer un soutien optimal.

– Ne mettez jamais de soutien-gorge dans la sécheuse ! Les rotations du séchoir déforment la taille de la tasse. La chaleur fait perdre à vos soutiens-gorges leur élasticité et leur forme.

– Ne lavez pas les soutiens-gorges avec du linge normal !

– Les matériaux fins ne tolèrent pas les températures standard d’un cycle de lavage normal. Par conséquent, ne lavez vos sous-vêtements qu’avec des vêtements de la même matière et surtout à 30 degrés maximum.

– Ne jamais laver un soutien-gorge sans filet de lavage ! Cela permet d’éviter que les matériaux fins ne soient endommagés. Cela protège également vos autres vêtements des petits trous, car les barbes de l’attache ont tendance à coller au T-shirt ou au collant.

– Évitez de laver les soutiens-gorge dans un tambour plein ! L’étroitesse et la pression des autres vêtements serrent le soutien-gorge et peuvent lui faire perdre sa forme. La liberté de circulation est la clé ici !

– Ne faites pas tremper les soutiens-gorge dans de l’eau savonneuse ! Bien que le soutien-gorge s’use en principe moins au lavage à la main ou perde sa forme, il ne faut pas le laisser trop longtemps tremper dans de l’eau savonneuse. La lessive fait rapidement pâlir les couleurs des tissus fins. Alors le soutien-gorge sera peut-être encore en forme, mais il ne sera plus beau à regarder.

Les conseils les plus importants lorsque vous lavez votre soutien-gorge

– Lisez les instructions de lavage ! Les soutiens-gorge sont faits de différents matériaux. Vérifiez donc toujours l’étiquette d’entretien avant le lavage : 30 ou 60 degrés sont-ils autorisés, cycle d’essorage – oui ou non, compatible avec l’adoucissant ou non ?

– Fermez l’agrafe du soutien-gorge avant de le laver ! Si vous n’avez pas de filet à linge à portée de main, veillez à bien fermer votre soutien-gorge. Cela lui évitera de s’emmêler avec le reste du linge.

– Utilisez toujours des détergents doux pour les textiles sensibles. L’adoucissant est ici tabou, car les fibres d’élasthanne deviennent fragiles et le support perd sa fonction de portage.

– Essorez à la main les soutiens-gorge à bonnets amovibles ! Certains soutiens-gorge permettent d’enlever le rembourrage des bonnets. Ensuite, posez les soutiens-gorge à plat sur une serviette pour les faire sécher. En suspension, l’excès d’eau s’écoule et ne fait qu’étirer inutilement le tissu, ce qui entraîne l’usure du soutien-gorge.

– Rangez vos soutiens-gorge correctement ! Pour que les soutiens-gorge restent ronds, il faut les empiler soigneusement les uns sur les autres. Rangez vos soutiens-gorge séparément des autres sous-vêtements : ainsi, le porte-gorge ne risque pas de se prendre accidentellement dans l’un de vos dessous préférés et de provoquer des trous gênants.

Le fenouil votre allié pendant la ménopause
Le cannabis vous rend-il stérile ?